Actusource

Une lumière dans l'obscurité – Pour dévoiler la complexité du monde contre sa présentation médiatique simpliste. Politique – société – droit – écologie – et autres joyeusetés!

Sivens, l’annulation du projet, un mort, un gâchis – réflexions sur le socialisme, Notre Dame des Landes

 

 http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/haute-garonne/toulouse/barrage-de-sivens-le-tribunal-administratif-annule-l-arrete-d-utilite-publique-1038665.html

Après un mort (Rémi, par grenade offensive, sans sanction réelle pour l’agent en cause) et un massacre environnemental par tractopelle, en fait ce barrage est inutile selon le Tribunal administratif, et donc l’arrêté d’utilité publique pris par le Préfet est déclaré illégal.. C’est une victoire administrative des opposants et un exemple à suivre pour tous les opposants aux projets insensés mis en œuvre par un Etat (trop) centralisé qui possède une administration qui agit tel un monarque sans tenir compte des intérêts locaux, ou plutôt uniquement pour les intérêts de ses clients (petits politiques locaux et grandes entreprises « nationales » avares de projets de grande envergure à hautes retombées économiques pour leurs actionnaires apatrides qui utilisent le détachement comme arme de destruction massive des conditions des travailleurs et de l’emploi, vu que les petits patrons locaux ne peuvent pas les concurrencer). Merci le PS: le socialisme « à la Hitler », néolibéral, bonapartiste, clientéliste et autoritaire en même temps, c’est un brouillage complet du champ politique.. La mort de Rémi reste dans les esprits de ceux qui luttent c’est une certitude. Elle est injuste, injustifiée, et prouve la dérive autoritaire de l’Etat socialiste, confirmée par les ordres donnés au policier et CRS pendant les manifestations contre la loi « travailles! » partout en France depuis des mois. Ceci brouille l’échiquier politique car le parti socialiste n’en a plus que le nom, comme Hitler à une époque. En France, la première trahison des socialistes à leurs idéaux de toujours date de 1983 et l’acceptation du modèle néolibéral par les cadres du parti, contre sa base électorale. En effet, depuis Mitterrand, aucune remise en cause réelle au sein du parti n’est mise en avant. Ceci amène des contradictions internes comme la persistance de la présence de gens comme G. Filloche en son sein. Celui-ci n’a plus rien en commun avec un Valls par exemple (pourtant minoritaire, 5% aux primaires, mais choisis par Hollande). Hollande est, comme tous les énarques (petite parenthèse frappante, l’ENA est en faillite, donc les énarques ne tiennent pas leur maison, comment pourraient-ils tenir la France?!) responsable direct de la situation catastrophique du pays, notamment sur le plan économique et de l’emploi du fait de la continuité religieuse au néolibéralisme, en la poursuivant avec l’UE (contre le choix du peuple Français consulté par référendum = coup d’Etat parlementaire) et sa construction par cliquet (remise en cause par les Anglais). Il faut rappeler que le mentors de Hollande est J.Delors, le proeuropéen qui a réussi en 2005 à faire imposer ce résumé de 300 pages de la Constitution européenne refusée par les Français (que personne n’avait lu en Conseil des Ministres selon les aveux de Chevenement à Bourdin sur RMC fin juillet 2016). Ces socialistes sont persuadés d’un mythe européen de paix (sic), alors que cette construction n’est que le verrou final du modèle néolibéral voulu par les banquiers apatrides. Surtout que pour la paix, ce n’est pas ça du tout! Nous avons confié notre sécurité aux Etats-Unis, nous les suivons aveuglément. Pourtant les États-Unis sont constamment en guerre, c’est un Etat, un complexe militaro-industriel!! Tous les géopoliticiens le concèdent!

A cause de cette UE, aucune politique autre que néolibérale n’est possible. C’est cela qui conduit nos socialistes au pouvoir à devenir de droite. La gauche est pour moi à la gauche du Parti socialiste, avec quelques éléments en son sein. Même si réellement cette répartition gauche-droite n’a plus de sens. Ce n’est pas une ligne droite qui irait de l’extrême gauche à l’extrême droite, mais un cercle: les électeurs des deux extrêmes ont les mêmes intérêts,  mais sont divisés. C’est ceci la plus grande réussite de ce modèle néolibéral: il a réussi à diviser politiquement les classes inférieures, afin qu’elle ne luttent pas d’une même voie contre lui. « diviser pour mieux régner » , vieux comme le monde..

Il existe néanmoins au moins une remise en cause de ce système qui fait parler d’elle et qui est audible. C’est au niveau local qu’il faut la chercher, comme le montre les luttes multiples contre les grands projets. C’est un angle d’attaque concret, avec un calendrier (suivant les recours administratifs et les enquêtes publiques). Cet angle est inscrit dans la durée, et est plus certain dans le temps que les luttes contre la loi travail (qui sont pourtant plus importantes pour le plus grand nombre, mais qui se heurtent aux vacances, à l’Euro (sic), et à la lutte contre le terrorisme, et à l’Etat). Ici, l’Etat doit se plier aux décisions de justice. Et ceci a son importance. Il faut persévérer pour Notre Dame des Landes, il reste encore au moins 2 moyens légaux pour arrêter cette connerie d’aéroport, notamment environnementale (animaux en voie d’extinction, zone humide à remplacer(il faut trouver des agriculteurs locaux prêts à l’accepter sur leur sol), et aussi il est possible d’aller au niveau européen ensuite si ceux-ci échouent. Une victoire contre ce projet serait une puissante arme de motivation de masse qui pourrait porter les autres luttes en cours et celles à venir.

Juste en regardant l’utilisation de la piste de Nantes et en la comparant à d’autres aéroports à piste unique comme celui de Genève par exemple, on se rend vite compte de l’aberration et qu’il suffirait d’augmenter le nombre de vols, et/ou faire transiter des avions plus gros. Ce tableau montre que l’utilité public n’est pas là vu que l’aéroport de Nantes ne tourne pas à plein régime (motif d’annulation courant des projets): http://geoconfluences.ens-lyon.fr/…/Fra…/images/NDDLtab3.gif

    Aussi, le nouvel aéroport nécessiterait en plus la construction d’une ligne de Train (nouveau coût! Nouveaux problèmes environnementaux..) et d’un parking immense pour répondre aux ambitions du projet. http://geoconfluences.ens-lyon.fr/…/Fran…/FranceMutDoc17.htm

    Je pense que les moyens légaux ont toutes les chances d’aboutir, et qu’un référendum n’empêche pas la mise en œuvre des nombreux motifs d’annulation devant le Tribunal administratif. Ce référendum (qui montre clairement que les gens qui ne sont pas impactés directement sont pour, et que tous ceux qui le sont sont contre!) n’a aucune valeur face au droit. Le juge peut et doit, si les motifs sont valables, annuler le processus de construction.

    De toute façon c’est comme les gares TGV qui poussent à chaque élection et qui ne servent à rien.. au bout du compte on se retrouve avec des TGV qui roulent jamais à pleine vitesse car ils s’arrêtent toutes les heures et qui coutent trop cher du coup, juste parce qu’un maire (cf Juppé à Bordeaux) a ses entrées à l’Élysée.. Et puis quoi l’emploi Français?! Elles embauchent que des travailleurs détachés ces putains de multinationales. Mais tout va bien, c’est l’Euro, et ne manifestez pas, c’est terrorisme land Paris.

    A bon entendeur!

Publicité

BREXIT = exaspération des citoyens européens et rejet des élites européennes

https://i0.wp.com/static.blog4ever.com/2016/01/814063/europ-politiq-graph.jpg

Il existe une théorie, celle de  l’effet cliquet qui est mise en avant religieusement par les pères fondateurs de l’UE et tous leurs successeurs,  qui affirme que chaque acquis communautaire ne peut pas être défait, remis en cause. Selon cette théorie on ne peut pas reculer, les mécanismes mis en place interdiraient un retour en arrière (comme une horloge). Chaque couche rajouté se superpose à celle précédente et ainsi de suite.

Mais aujourd’hui, le 23 juin 2016, les citoyens du Royaume-Uni ont montré que l’effet cliquet n’était qu’une doctrine manipulée habilement par les européistes en votant pour le Brexit (la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, à 51.3%) lors d’un referendum proposé par le Premier Ministre David Cameron, pourtant pro-européen. Celui-ci vient de perdre le plus gros coup de poker de sa vie politique. Il avait en effet été réélu grâce aux conservateurs de son parti qui souhaitaient que ce referendum ait lieu. Celui-ci était la condition, la concession nécessaire à la poursuite de sa belle carrière politique. Il n’avait pourtant pas l’obligation de l’organiser mais il l’a fait, en pariant que le non l’emporterait, « plein de confiance », se basant sur ce qui se dégageait des sondages de l’époque.. Mais le peuple en a décidé autrement, et M. Cameron vient de perdre son mandat (il a annoncé sa démission ce matin, avec une période de transition de 3 mois afin de ne pas affoler trop ses amis des marchés financiers et des banques.

On peut tirer plusieurs remarques de ce fait majeur dans l’histoire de l’Union Européenne.

Déjà, il faut rappeler que le traité de l’UE inclut larticle 50 qui permet aux Etats membres déclencher la procédure pour sortir de l’UE. Cet article n’a jamais été encore utilisé, et ça va être une première. Le Royaume-Uni faisait partie de l’Europe depuis 1973.

Cet victoire (victoire contre les banques et les multinationales selon M.Farage) va provoquer un séisme d’aspiration démocratiques dans l’Union. Plusieurs partis des Etats membres vont réclamer ce droit de choisir à leurs gouvernements. La Tchéquie devrait emboiter le pas, puis le Danemark et la Suède, l’Espagne, l’Italie, la Grêce.. La Serbie va hésiter à rentrer. En France, le FN réclame un referendum, mais il ne faut pas lui laisser ce monopole. Une grande partie de l’extrême gauche le réclame aussi. Surtout qu’en 2005, les dirigeants sont passés outre la volonté populaire. Si la France sort de l’Europe, il n’y a plus d’Europe. C’est le retour des Etats-Nation. Ce qui n’est pas forcément un mal en soi, si ce n’est qu’une transition vers plus de démocratie directe, plus de démocratie tout court. Mais méfions nous des nationalistes de tout bords qui voudront remettre leurs vieilles idées en oeuvre. Il faut se remémorer la volonté de Blum pour éviter cette impasse, et défendre « la cause prolétarienne », celle de Jaurès, qui est devenue la cause des salariés, ouvriers, et des classes moyennes. Une cause oscillant aujourd’hui entre le socialisme de gauche, le vrai, et le communisme. C’est le seul moyen pour moi de rester en République, et d’éviter le fascisme, l’autoritarisme, ou l’implosion par guerre civile. Même si ce n’est pas forcément mon idéal personnel, je me sentirais mieux, bien, dans un pays qui reviendrait à ces fondamentaux, et qui pourrait réconcilier le plus grand nombre, et donc inverser la tendance actuelle, contemporaine, qui veut que les plus riches soient réconcilier au delà leurs idéaux par le modèle néocapitalisme, mais au détriment des autres classes, qui pourtant représentent le plus grand nombre. Il faut rendre la justice au peuple. Et ce n’est que cela qu’exprime ce Brexit fondamentalement. La technocratie, le mépris de classe, la démocratie uniquement représentative, l’homme comme variable d’ajustement dans l’économie capitaliste mondialisée engendrant des inégalités inégalées dans l’histoire, l’obligation de manifester pour conserver les acquis sociaux et les services publics plutôt qu’en réclamer de nouveaux en conformité avec les promesses originelles de l’Europe, les panama papers, luxleak, la guerre en Syrie, en Irak, en Libye, le terrorisme qui en découle directement, les gens n’en voulaient pas et n’en veulent plus. L’Europe nous promettait la paix (il n’y a que 10 pays dans le monde qui ne sont pas impliqués dans une coalition belligérante..), plus d’acquis sociaux et moins de travail (les Anglais avec leurs jobs à 1 euros?), les machines devaient travailler à notre place et nous faire les activités qui nous plairaient dans un monde vertueux où l’altruisme et le bonheur auraient une place prépondérante, etc.. Les politiques payent leurs mensonges prononcés lors de leurs campagnes électorales, ils n’ont pas été capable d’aller à l’encontre de leur classe d’appartenance pour mettre en œuvre ces réformes (ce qui pose toujours le problème du fait d’être représenté par des gens qui ne nous représentent pas) qui étaient pourtant les seules que les peuples attendaient. Pourtant, il y a des chiffres qui résonnent dans les tête: par exemple en France nous sommes les travailleurs parmi les plus productifs à l’heure. Mais où passent ces gains de productivité? Dans la poche des actionnaires, et les riches deviennent de plus en plus riches, et l’écart avec les pauvres se creuse. C’est insensé, ce n’est évidemment pas viable à long terme. Depuis 1992, la politique européenne est celle du conservatisme des acquis d’une élite de la haute bourgeoisie, et de progrès créés sur-mesure pour elle. Ce sont l’augmentation constante des profits et la volonté des multinationales mise en œuvre par l’intermédiaire des lobby, ceci contre le bien-être collectif. Ceci est couplé à un système bancaire et économique permettant de leur faire échapper à l’impôt (injustice insoutenable pour un petit commerçant ou un individu). Il est aussi opaque et compliqué que le système politique européen, réservé à quelques juristes et politiques initiés. La technocratie met à l’écart volontairement les peuples par sa complexité, son caractère hautain et lointain. Pourtant les injustices criantes se vivent et se ressentent chaque jours par les citoyens européens. Il faut aussi préciser que l’idée de paix et d’entraide entre les peuples européens n’est pas à mettre de côté, à balayer comme le souhaiteraient les nationalistes fascistes comme le Front National, et rien n’empêche les partenariats spécifiques entre les Etats, hors de l’Europe, et même plus forts que ceux prévus par l’Union. Une Union confédérale, ou proche de celle imaginée par De Gaulle à l’époque, auraient été plus viable que celle actuelle. Malheureusement l’UE que l’on connait aujourd’hui , ce n’est pas celle-ci, mais celle voulu par les USA et Jean Monet. Il est plus facile pour les USA d’avoir un bloc, l’UE, que de négocier avec chacun des Etats européens. Le TAFTA est un exemple récent du résultat de cette volonté. Les peuples européens n’en veulent pas, mais les multinationales et les américains si.

Une implosion du Royaume-Uni est aussi prévisible. Les Écossais vont tout faire pour obtenir leur indépendance et être rattaché à l’UE car tous les bureaux de votes ont voté contre cette sortie. La Reine devra s’en mêler et donc il va y avoir une implication d’un monarque qui pèsera dans une « démocratie parlementaire ». En effet, celle-ci est directement impactée dans le cas d’une scission du Royaume, vu que sa fortune et sa légitimité en dépend.

J’évoquerais aussi une ébauche au niveau de l’économie. Un crash plus important que celui de 2008 a eu lieu aujourd’hui.  L’or n’a jamais été aussi cher, ce qui confirme la thèse de FEKETE: le système monétaire actuel, avec les banques, les banques centrales et leur monnaie de singe non convertible, n’est pas viable. (Dans Le Retour au Standard Or (2011), il affirme que le standard-or va remplacer l’argent-papier, et que l’économie mondiale est condamnée à exploser).

 Le risque dans tout ça, c’est l‘instauration de régimes autoritaires à la chaîne, voir de dictatures si l’Europe s’effondre et que rien de tangible n’est proposé. Et c’est là que l’extrême gauche va devoir se bouger et régler ses crises internes, identitaires, et retrouver la voie de la proposition d’un future, d’une vision claire et limpide à long terme, qui va plus loin que l’opposition de court terme, in fine trop peu efficace à cause de sa division. Il faut qu’elle reprenne sa place dans le monde ouvrier et salarié. Si les ouvriers, salariés, et classes moyennes ne sont pas unis, ça va poser un problème. S’ils s’unissent, toute la société peut être transformée à leur profit conformément à leurs aspirations convergentes. Et ils ne veulent rien d’autre que du bonheur, moins de travail, et de la dignité. Demandez à n’importe quel enfant ce qu’il souhaite faire plus tard, et vous comprendrez que 90% des gens ne travaillent pas par plaisir et ne se sentent pas libre fondamentalement. Je soutiens toujours le revenu à vie pour tous, pour ceux qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas, par manque de travail ou par choix personnel. 

 

En attendant, grâce au huffington post, ci-dessus, nous pouvons nous rappeler où se situent nos politiques Françaises vis-à-vis de l’UE.. ça va servir dans les mois qui arrivent.

 

A bon entendeur!

 

PS: Cet article est susceptible d’être complété. Je manque de temps mais je tenais à le poster.

Le droit de porter une arme hors service donné après une journée de réflexion!

         Attention au policier municipal hors service armé (comme à Bézier) et bourré au jaune le soir en sortie de PMU, avec son bac -2 et ses 2h d’entrainement au tir par an, ça promet! Il faut relever le fait que cette décision a été prise après une journée de réflexion. Ceci montre comment les décisions sont prises dans le pays, à chaud, sur le coup de l’émotion. Le dramatique assassinat de ce commandant de police n’aurait certainement pas été évité si celui-ci avait été armé. Il s’est fait surprendre, un guet-apens l’attendais.
     De plus, on peut se demander si nos experts gouvernementaux analysent le monde avant de prendre ce genre de mesures ineptes. Aux Etats-Unis, pas une seule fois de toute l’histoire moderne un terroriste a été neutralisé par un civil armé pris pour cible.. Pas une seule! Et pourtant c’est pas faute d’avoir tout fait pour, il y a plus d’armes que d’habitants là-bas.
       Par contre, il y a plus d’un meurtre par arme à feu toutes les heures et 30 000 morts par an. Entre 2000 et 2008, 617 488 personnes ont été victimes de blessures par arme à feu aux Etats-Unis, soit environ 68 610 personnes par an. 300 personnes sont blessées ou tuées chaque jour par une arme à feu. Parmi elles, 67 mineurs sont touchés et neuf tués chaque jour. Ces nombres sont en constante augmentation.
    Les armes coûtent 100 milliards de dollars à la société américaine chaque année en revenus perdus à la suite des décès, frais médicaux pour soigner les blessés et frais de justice et de détention pour punir les criminels.
      En comparaison, pour éradiquer la faim de la surface de la terre (sources années 2000), il faut 10 milliards de dollars par an et pendant 15 ans, en plus de la somme actuelle, dont 1,2 milliard devrait venir des États-Unis.
      Le monde marche sur la tête. Armer les flics hors de leur service est une erreur de plus à rajouter sur le palmarès de l’Etat socialiste (un des meilleurs VRP de la vente d’arme dans le monde par ailleurs, mieux que la droite). Egalement, ce n’est malheureusement qu’une question de temps pour qu’un enfant de policier fasse joujou avec le pistolet de papa, ou qu’une épouse enragée fasse de même.
     A bon entendeur!

L’Etat-père noël fait des cadeaux par millions aux contributeurs de l’ISF / Comparaison fraude Fiscale- fraude sociale / Un changement intégrale du système s’impose!

En continuant à voter UMP ou PS, tu soutiens le fait que les plus riches ne payent pas leurs impôts comme tout le monde, et qu’ils fraudent l’Etat, donc nous tous, en cachant leur fortune. L’UMP et le PS prouvent depuis 30 ans maintenant qu’ils travaillent pour le très haut patronat. Petit patron, commerçant, artisan, autoentrepreneur, voter UMP, c’est te faire baiser. Ce sont les classes moyennes, ta classe, qui en souffrent le plus (oui celles qui votent UMP et PS) car par corrélation évidente, vu que l’impôt ne rentre pas par les plus riches, ce sont elles qui sont prélevées.
Rappelons que les impôts et autres prélèvements permettent aux enfants d’aller à l’école et à l’université gratuitement, d’avoir une retraite, de ne pas avoir une chance sur 3 de décéder à l’hôpital publique comme dans certains pays africains, de rouler sur des routes entretenues, de nettoyer les villes, de payer les fonctionnaires de police, les pompiers, etc.. Le pire c’est que beaucoup de ces gens ont bénéficié de subventions publiques dans leurs entreprises..
Pointer du doigt les « assistés sociaux » c’est agir comme l’idiot à qui l’on pointe la lune et qui regarde le doigt: Voici le doigt: une personne sur trois qui a droit au RSA ne le réclame pas (par honte, ou par méconnaissance de ce droit; et oui ce n’est pas automatisé, il faut en faire la demande, contrairement aux remboursements d’ISF (sic)). La cour des comptes estime le nombre d’ allocataires fraudeurs à 0,77 %, soit moins d’1 % des bénéficiaires d’ aides sociales. Le coût de la fraude sociale est estimé à 3 milliards d’euros. En 2011, 675 millions d’euros de fraudes sociales ont été démasquées, et 505 millions ont été récupérés. Soit une perte de 2,5 milliards d’euros à cause de la fraude sociale.
Ce RSA n’est pas un cadeau de complaisance, il permet cette année à 140.000 foyers de sortir du seuil de pauvreté (en cumulant revenus d’activité et de solidarité, car oui la majorité de ceux qui en bénéficient travaillent, mais trop peu, contrairement à ce que prétend la propagande ambiante sur le sujet). Un couple sans enfant est considéré sous ce seuil quand il gagne moins de 1250e par mois, bon courage pour vivre avec ça..
Ensuite, voici la lune: la fraude fiscale entraîne un manque à gagner de 60 à 80 milliards d’euros chaque année pour la France et le budget de l’Etat – à comparer aux 53 milliards d’euros de recettes provenant de l’impôt sur les sociétés.. En Europe, c’est un manque à gagner de 2 000 milliards!! Ces très riches, en plus de s’offrir le luxe de ne pas payer l’ISF sur ce qu’ils déclarent encore en France, grâce à la « générosité » du gouvernement UMP et maintenant PS, comme le montre l’article ci-dessous, défiscalisent en plus à coté. Si leurs fortunes étaient relocalisées en France et déclarées, il y aurait certainement quelques 0 en plus dans la case recette de l’Etat. Et croire qu’ils ne peuvent rien faire est faire preuve de naïveté. Ils ne le veulent pas.
Ce sont donc les classes moyennes et les classes inférieures qui souffrent de l’inhumanité et du refus de solidarité des plus riches, alors qu’en même temps ils bénéficient de tous les avantages issus des dépenses de l’Etat. Les classes moyennes payent pour les fraudes des plus riches, et les pauvres ne vivent pas dignement. Si les très riches payaient leurs impôts et ne fraudaient pas, les classes moyennes en paieraient moins, et les pauvres recevraient un peu plus, c’est mathématique. Aussi nous le ressentirions dans notre vie de tous les jours car les Services publics seraient plus efficaces, il y en aurait plus, nous aurions plus de congés payés, aurions la possibilité de travailler moins et donc de vivre plus, mieux, etc.. Si en même temps l’Etat pouvait réemprunter à la banque de France comme avant 1973, et non pas aux banques privées avec des intérêts, la dette française n’existerait pas. En fait, il ne faut pas avoir fait l’ENA pour comprendre que les politiques qui se succèdent depuis des décennies ne servent pas ceux qui les ont élus, mais les plus riches qui ne représentent qu’1% des Français. En votant UMP, PS, ou FN (pro Regan pour JM LEPEN, et néo-libérale pour Marion Marechal Lepen), vous soutenez, validez votre mise en esclavage. Car in fine, vous n’êtes qu’une variable d’ajustement et une ressource infinie, un outil dont dépendent le très haut patronat. Vous percevez un salaire, mais vous le redonnez à ces mêmes personnes pour subvenir à vos besoins, vu qu’entre leurs mains ces multinationales monopolisent tout ce que nous consommons (de l’alimentation aux sources d’énergie en passant par les biens de consommation secondaires..). Réveillez vous, sans nous, ils ne sont rien, ce sont eux les assistés!
Les gens qui sont dans la rue en ce moment ne se battent pas uniquement contre la loi « travailles!« , mais contre l’ensemble du système Français actuel et de ses inégalités qui s’accentuent. Quand le gouvernement n’effectue plus son devoir d’élu, et fait tout autre chose que ce dont pour quoi il a été élu, tout en voulant interdire les manifestations de ses électeurs mécontents, et en réprimant physiquement ceux-ci, ceci montre clairement un pouvoir qui prend peur et qui défends ses propres petits intérêts de classe contre le peuple qui lui a donné son mandat. Comme à chaque fois dans l’histoire dans ce cas, ceci démontre que c’est le moment de renouveler le système, intégralement. La casse de cet hôpital n’est qu’un prétexte pour nous priver du droit fondamental d’un Etat démocratique qu’est le droit de manifester. 99% des manifestants ne s’associent pas à cet acte.
« Les citoyens qui désignent des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; donc ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. Toute influence, tout pouvoir leur appartient sur la personne de leur mandataire, mais c’est tout. S’ils dictaient des volontés ce ne serait plus un état représentatif, ce serait un état démocratique. » Sieyès
« La démocratie c’est la liberté, comme Judas était le Christ. »
Pierre-Joseph Proudhon
A bon entendeur!
1er-mai-metro-jacques-bonsergent-c'est pas le lundi que tu détestes c'est le capitalisme
Extraits de l’article de Médiapart:
Ces 50 contribuables auraient dû payer près de 220 millions d’euros d’ISF, mais le plafond a minoré cette somme de plus de 90 %. Résultat : ils n’ont payé que 21 millions d’euros.
« Le résultat est stupéfiant : les plus riches sont aussi ceux qui paient le moins d’ISF. En clair, le fameux impôt sur la fortune, qui a longtemps été le symbole de la gauche, est une passoire, et n’a que très peu d’effet sur les milliardaires.
De cette réalité, le tableau donne quatre illustrations qui confinent à la caricature, celles de quatre grandes fortunes qui échappent totalement à l’ISF. Il s’agit d’abord de Liliane Bettencourt, l’héritière de l’empire L’Oréal (deuxième fortune française selon le classement de Challenges), qui aurait dû payer plus de 61 millions d’euros d’ISF en 2015, mais dont l’ISF a été réduit à zéro grâce au plafonnement. Ce cas révèle à lui seul toutes les dérives de la fiscalité socialiste. Grâce à l’exonération dont profitent les biens professionnels, la fortune de Liliane Bettencourt, évaluée à 30 milliards d’euros, sort à près de 85 % du champ de l’ISF. Et pour la maigre partie qui reste taxable, le plafonnement fait le reste. Il suffit juste que, grâce à une armada de conseillers fiscaux, la riche contribuable ait l’habileté de minorer le plus possible ses revenus imposables, en les logeant, comme le dit Le Canard, dans des placements ad hoc (assurance-vie, dividendes…) ou en jouant de toutes les exonérations possibles (œuvres d’art, investissement DOM-TOM). De la sorte, le plafond peut jouer sur des revenus abaissés de manière artificielle, et avoir un effet massif. CQFD : pour les cadres qui ont acheté un appartement dans un centre-ville, l’ISF joue à plein, mais pour les plus riches des milliardaires, l’ISF n’existe plus ! »

Le Parlement européen: Un repaire de traîtres contre la santé humaine et l’information citoyenne légitime des scandales liés aux entreprises

Voilà c’est fait malheureusement! Le Parlement européen a réautorisé pour 7 ans le glyphosate (un des composants du célèbre Roundup de Monsoanto), qui est pourtant classé « probablement cancérigène » par l’organisation mondiale de la santé(oui ils se mouillent pas trop à l’OMS: https://www.iarc.fr/en/media-centre/iarcnews/pdf/Q&A_Glyphosate.pdf). Et c’est surement l’arbre qui cache la foret (tetrachlorvinphos, parathion, malathion, diazinon, et tous les mélanges de produits qui n’ont jamais été évalués ensemble..). L’évaluation a été faite selon les rapports produits par… Le lobby pour le maintien du glyphosate, avec Monsanto comme leader de ce mouvement altruiste, très éthique, pour qui votre santé est bien sûr une priorité^^ Bien sur, pas de principe de précaution ici, de préservation de l’intérêt général et de la santé des citoyens, pas de sécurité alimentaire qu’ils mettent pourtant en avant quand il s’agit de produire des normes contraignantes sur le bio,.. Le plus « drôle » dans cette histoire c’est que le Parlement à commandé une étude indépendante sur le sujet en même temps qu’il a rendu cette décision! Pourquoi? Ils ne sont pas sûr de l’innocuité au dernier moment ou quoi? Et en faisant ça, ils admettent implicitement que l’étude sur laquelle est basée leur décision n’est pas indépendante et qu’elle pue le lobby à plein nez, comme tout ce qui sort de ce Parlement et de cette Commission, c’est hallucinant! Alors en attendant, tu bouffes du pesticide (https://www.mediapart.fr/journal/international/100316/les-trois-quarts-des-allemands-contamines-au-glyphosate). L’espérance de vie diminue, le nombre de cancers et d’allergies est en expansion constante mais c’est pas grave..
Bon appétit
Aussi, en ce moment, ils votent une directive sur le secret des affaires, qui va être renforcé, mais ça c’est une autre histoire. Ils en ont marre de ces lanceurs d’alerte et des journalistes..Pendant que nos politiques locaux jouent sur les télévisions à celui qui est le plus surpris, stupéfait, et s’indignent faussement à propos des panama papers, les représentants de leurs propres partis politiques en Europe vont accepter que les lanceurs d’alerte et les journalistes puisent être poursuivis et condamnés plus sévèrement s’ils évoquent ce genre de secrets! Si! Les journalistes et les agences de presses n’auront tout simplement plus droit de révéler les informations, et pas une minute sur ce sujet à la TV – journalistes télés = prostituées avalant la doctrine des multinationales au cas où on l’aurait oublié. On marche sur la tête.. Ainsi, les luxleak, panama papers et autres n’auraient jamais été révélés – pratique! Je me demande quand est-ce que cette arnaque démocratique cessera. C’est un Parlement composé d’hommes immoraux et corrompus, chiens de garde pour la conservation du système dicté par les multinationales et les banques, qui produisent des lois qui sont à la virgule près (et c’est pas une blague, les exemples ne manquent pas) dictées par les lobbys. Ils possèdent d’ailleurs tous leur siège à deux pas de l’Assemblée. A partir du moment où ils ont le droit de rentrer dans le Parlement, et qu’ils défilent à longueur de journée dans les bureaux des eurodéputés, ce que nous, les citoyens, nous n’avons pas le droit de faire, déjà il y a un gros problème.. Un jour, peut-être que ces gens qui se moquent bien de nous protéger seront mis en cause pour leur responsabilité dans ces aberrations. Car ici on touche quand même à la santé collective , au droit à l’information, cardinal pour une bonne démocratie. Mais aussi à la protection des sources, de ceux qui sont courageux et qui devraient êtres érigés en héraut et indemnisés à vie pour leur courage et leurs révélations censées dans un monde vertueux améliorer le système.  Oui, je sais, je rêve. Ces gens dans la réalité se retrouvent au chômage et perdent tout ce qu’ils ont. Et l’espérance de vie diminue. https://fr.news.yahoo.com/secret-affaires-collectif-exhorte-lue-%C3%A0-rejeter-directive-105614943.html

Les Valseuses – Promouvoir la paix en pissant dans un violon: l’orchestre de la femme de Manuel Valls

valls.jpg

 

Un article intéressant nous réactualisant sur la françafrique, autour de M. Valls, de sa femme. et de son orchestre..   Un bref commentaire: Alma signifie l’âme en espagnol, le pays natal de monsieur Valls. Contre quoi le couple Valls aurait-il vendu la sienne?  « Moi, Premier Ministre socialiste, j’ai vendu mon âme aux acteurs de la Françafrique »
Aussi, on en déduit notamment l’échange de la légion d’honneur en remerciement de l’organisation d’une tournée par le « mécène » de l’orchestre Jean Yves Olivier, l’homme de confiance de M. Sassou Nguesso,  fraichement réélu dans un climat délétère et sous fond d’agression de journalistes pour la énième fois à 72 ans au Congo Brazaville, un Etat-puit de pétrole. La femme de Valls est entouré dans cette aventure orchestrale du marchand d’arme personnel de Sassou, enfin du Congo pardon.  Aussi, François Gontier est présent. PDG du conglomérat Eaux et Electricité de Madagascar et « Président d’une entreprise qui fournit des tenues militaires aux armées africaines, il a été deux fois condamné par la justice et plusieurs fois poursuivi par l’Autorité des Marchés financiers. Il est aujourd’hui mis en examen pour « exercice illégal de la profession de banquier » ». Quand on voit que le but affirmé et répété de l’orchestre est de « diffuser un message de paix et de fraternité », une note d’ironie résonne, ou peut être que c’est plutôt quelqu’un qui pisse dans un violon.

Je vous laisse méditer..

http://http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20160329.OBS7305/madame-valls-et-son-drole-d-orchestre.html

Pour le peuple, « du pain et des jeux »: Notre liberté est une fiction, notre travail un poison aliénant

Comme l’avaient compris les élites de la Rome antique en leur temps pour être tranquille, ils appliquaient rigoureusement déjà une formule magique pour que le peuple se désintéresse de ce qui est important, et du politique en général: Pour le peuple, « du pain et des jeux ». Aujourd’hui, ceci fut revisité par les américains experts en la matière, et étendu au monde entier, par le terme « tititainment », néologisme créé par Brezinski, ancien conseillé du Président Carter (= sorte de titillements médiatiques infantilisant abreuvant les masses afin qu’elles se tiennent tranquille).

Plus parlante, je préfère reproduire ici dans son intégralité une scène édifiante, rapportée par le journaliste allemand Hans-Peter Martin en introduction de son ouvrage « le Piège de la mondialisation » (Solin/Actes Sud).

 » Septembre 1995, San Francisco. Au somptueux hôtel Fairmont, se tient un « brain trust global » sous l’égide de la Fondation Gorbatchev. Le dernier président de l’URSS et Prix Nobel de la paix a réuni un aréopage de cinq cent leaders politiques, économiques et scientifiques de premier plan afin d’ouvrir la voie au XXIe siècle « en marche, selon ses mots, vers une nouvelle civilisation ». La rhétorique y est bannie : aucune intervention lors des débats ne doit durer plus de deux minutes. Histoire de se chauffer, l’assemblée unanime constate que, dans cette « nouvelle civilisation », seuls 20 % de la population active suffiraient à maintenir l’activité de l’économie mondiale. Que faire alors des 80 % restants ? Zbigniew Brezinski, ancien conseiller de Carter et fondateur d’un puissant think thank américain (la Trilatérale) a la solution : le « titytainment ». Soit la contraction de « tit » – le sein maternel auquel le nourrisson s’allaite – et « entertainment ». Selon lui, « un cocktail de divertissement abrutissant et d’alimentation suffisante permettrait de maintenir de bonne humeur la population frustrée de la planète. »
Guy Debord aurait adoré. Nul doute que sa Société du spectacle a pris, au cours des années 90, un envol sidérant. Télé, radio et presse ne nous apparaissent plus vraiment comme un contre-pouvoir. Au contraire : les médias modernes s’imposent comme les principaux collaborateurs du « titytainment » nouveau, escamotant la réalité vécue au profit d’une fiction lénifiante.  »

Avec l’appuie de la télévision, de l’information en continu sans réflexion, hiérarchie, décryptage, sans jamais traiter des causes profondes aux conséquences, et avec ses divertissements, téléréalités, peoples, prônant l’abrutissement par la débauche, le sexe, la violence,.. le peuple est infantilisé, divisé et éloigné soigneusement des vrais enjeux, économiques, sociaux, politiques, et écologiques, afin qu’il ne soit pas amené à trop penser et en demander. Il se battra individuellement pour ses petits avantages matériels, son petit confort personnel, fait principalement de matériels chinois fabriqué par des enfants esclaves ouvriers sous payés. L’exploitation des pauvres pour d’autres pauvres. Au lieu de se rassembler, s’entraider, pour que toute la pauvreté cesse. On lui donne tout juste de quoi manger et se divertir, on l’épuise par le travail pour qu’il n’ait pas le temps ni l’énergie de penser, le divise idéologiquement sur des débats secondaires, et c’est l’aliénation profonde et durable qui est orchestrée.. Il n’aura pas le temps, ni l’énergie de débattre, se rassembler collectivement, s’organiser pour son émancipation, sera plus préoccupé par se nourrir soit-même que de donner à manger à tout le monde, blâmera par exemple l’étranger présenté dans les médias comme une menace plutôt que les actionnaires et ceux qui ne rémunèrent pas justement son travail.. C’est étrange car les gens au niveau mondial de la classe moyenne, petits cadres, artisans, salariés, et celle ouvrière, comme le soulignait très bien Marx, ont plus de points communs malgré leurs différences qu’avec la classe dominante, le grand patronat, qui lui d’ailleurs a bien compris la nécessité de se regrouper pour la défense de ses intérêts (les multinationales interdépendantes se retrouvent au delà de leur guerre économique dans des think-tanks, lobbys qui agissent directement sur la classe politique aux affaires étatiques, européennes, et internationales, qui est de toute manière issue plus que majoritairement de la classe dominante, afin de faire valoir leurs intérets.)

Et c’est une plongée la tête la première dans l’égoïsme individualiste, que produit la société ultra-libérale capitaliste: c’est son pilier de survie d’ailleurs. Sans ces individus qui naissent, qui sont formatés pour devenir ultra-égoïste afin de travailler docilement au service de puissants et de leur croissance dont ils ne bénéficieront jamais des fruits, la classe dominante rentière et improductive ne serait rien.

Et bien souvent ces milliards de malheureux qui auraient pu œuvrer, construire ensemble, en se regroupant collectivement (la force du nombre) pour une vie meilleure, pour créer autre chose, un monde plus juste, meurent avant de bénéficier de la promesse d’une retraite et de ces 5, 10, 15 ans de vie réelle, libre. Ceux qui survivent sont pour la plupart malades, ou ont déjà perdu l’être aimé et ne peuvent pas jouir physiquement et intellectuellement au mieux de celle-ci. C’est un leurre entretenu depuis deux millénaires, le plus gros scandale de l’humanité. Naissance, formatage, exploitation, mort, tout comme le bétail qu’on envoie à la chaîne à l’abattoir, alors que pourtant cette viande n’est pas indispensable pour nous. De la même façon, et je le crois de tout mon être, nous ne sommes pas fait pour ce type de vie que ces gens nous imposent, ça n’a rien d’indispensable.  D’autres parlent d’esclavage consenti, d’asservissement de masse. Et ils ont malheureusement raison.

Le temps passe, mais  l’esprit de l’adage de la Rome antique reste conservé à la lettre. L’élite domine et jouit librement de sa liberté, le peuple survit. Et comme le démontre Bourdieu dans sa théorie de la reproduction des élites, ce système se perpétue. L’égalité des hommes de la déclaration des droits de l’homme ainsi que l’égalité des chances ne sont pas, et ne seront jamais effectifs sans un changement radical, une révolution, qui doit commencer par l’éducation différente où on apprendrait à penser par soi-même, à critiquer l’injustice. C’est le seul moyen pour qu’ils prennent conscience de tout ceci très tôt, au plus tard à l’adolescence, afin qu’ils aient les armes intellectuelles pour imaginer et poursuivre leurs rêves d’enfants, qui sont brisés par l’éducation moderne scolaire, qui vise uniquement au conservatisme et à la reproduction du système global en place.

En effet, l’élite a déjà gagnée cette guerre contre les masses silencieuses depuis longtemps, et son système est méthodique et rodé. Ils ont l’argent, les moyens de production, l’Etat est de leur coté, car les représentants des peuples représentent en réalité l’élite, et pas le peuple dans son ensemble (aucun ouvrier en France ne siège à l’Assemblée Nationale par exemple). Et vu qu’il détient le « monopole de la violence légitime » (le bâton, l’épée, le fouet, ou le fusil mitrailleur, les temps changent, l’esprit reste) comme l’explique Weber, le rapport de force est complètement disproportionné en faveur de l’élite, l’émancipation du peuple et sa progression sociale n’est jamais plus que marginale et jamais globale, ce n’est pas un but en soi de nos sociétés verrouillées.

La seule richesse, valeur de réussite qui est mise en avant partout est celle d’un pouvoir de consommation illimité, égoïste. Pourtant elle permet aussi d’éloigner les individus du seul pouvoir qui compte, vertueux et altruiste, celui de changer la société pour qu’elle soit plus juste.

Les différents moyens de contrôle sont en plus dans leurs mains, l’information, la surveillance, l’exécutif et sa police, la justice, la création des lois.. Les études montrent que celui qui se fait élire Président, en occident et ailleurs, est celui qui a mis le plus d’argent dans sa campagne. La corrélation est flagrante, incontestable. On comprend mieux pourquoi Sarkozi, comme Chirac, comme tous les autres, ont usés de caisses noires, du dépassement du montant autorisé pour les comptes de campagnes, de soutiens douteux (Lybiens pour Sarkozi). Ce n’est pas par hyperconsomation de campagne, mais car ils sont complètement conscient de cet avantage. C’est pourquoi un pauvre, et même quelqu’un de la classe moyenne, n’accédera jamais à ces responsabilités. C’est l’ironie d’un système présenté comme démocratique, qui en a l’apparence dans ses textes, qui donne aux citoyens un leurre de liberté, mais qui donne les mêmes résultats que les systèmes autoritaires en terme de contrôle, comme le montre régulièrement Snowden avec ses révélations sur les magouilles américaines. La thèse de l’Etat profond se tient globalement il me semble, sauf qu’il n’agit même plus masqué, tout le monde sait. Personne ne bouge.

La force en face semble-t-elle trop puissante? Pourtant nous sommes 6 milliards il me semble. Serions-nous des hommes élevés en batterie, gavés à la télé-réalité, un simple outil pour ce système, de simples consommateurs infantilisés? Ou sommes-nous capables de prendre notre destin en main?

A bon entendeur!

Instant – Nos politiques partent-ils en c******? Et nous, les Autruches – Nucléaire, écololgie et tentative de mise aux oubliettes d’une grêve générale

 Allez, c’est bon, j’ai mon popcorn et ma boite de pastilles iodées, installons-nous confortablement dans notre fauteuil et regardons le show!

8dba1403969423-popcorn.gif

Plusieurs choses se déroulent dans l’intrigue…

Déjà, depuis quelques jours, je ressens la classe politique vibrer devant le souffle du travail merveilleux insufflé par ces hommes et ces femmes, prêts à tout pour n’importe quelle cause qu’ils ne soutiennent pas en échange d’un peu de monnaie – bon oui, parfois beaucoup.. Ah les lobbyistes, quelle grande famille! Sur l’échelle du lobbyisme, je crois que le  pro-nucléaire est tout de même vous y conviendrez, dans le haut du panier. J’hésite toujours avec celui pro-armes d’ailleurs, tout en sachant que le pro-OGM, le pro-tabac, le pro-pesticide, et le pro-pétrole, font toujours un remarquable boulot pour ne pas se laisser distancer dans cette course effrénée dans la bêtise humaine. Bon, l’un n’empêchant pas l’autre, et pour plus de piment, de nombreux cabinet de lobbying pratiquent tous ces sports à la fois, un peu comme au triathlon en fait..

         Je vois déjà les plus critiques et intelligents d’entre vous (d’entre nous – je ne sais plus du coup?!) lever des objections: « mais tu sais, sans tout ça, il y aurait la famine, des guerres, pas de progrès, d’électricité, de voiture.. »Pour vous, je prie tous les jours pour l’inversement des pôles, accompagné d’un retournement géopolitique nord-sud, et que vous vous retrouviez à migrer en R.D.C ou en Irak, Lybie, Syrie.. Vous pourrez par vous même constater ailleurs que sur votre écran de télé ce qu’ils pensent de vos technologies de progrès là-bas, et subir la condition que nous imposons au reste du monde pour notre petit pseudo-confort matériel et qui en plus nous oblige à être privé de nos libertés les plus fondamentales! – Oui l’Etat d’urgence permanent quand même in fine – Accueil chaleureux garantis selon le célèbre principe de réciprocité, de droit international public. Accueillis et logés « à l’ombre » d’un Mur dans le désert, vous serez nourris aux OGMs breveté Monsonto and co, de l’eau aux pesticides ou radioactive vous sera rationnée, un éclairage au Napalm et aux armes occidentales en tous genres sera garanti, et pour les plus ingérant et droits de l’hommistes d’entre vous, l’enlèvement et le viol de vos enfants sera prodigué avec constance, rappelant les heures les plus joyeuses de l’histoire européenne, ou tout simplement l’actualité..

         Mais revenons à nos moutons, le nucléaire à la base. C’est toujours impressionnant de voir toute cette énergie humaine déployée par ces hommes pour convaincre les politiques à l’adhésion à leur noble cause (sic), au profit d’une autre énergie, mais moins humaine pour le coup..

En effet, l’autre jour c’était déjà un homme de droite, Papi Juppé le repris de justice justesse sur le retour, qui exprimait sa fibre écologique et son attachement « économico-rationnel » aux centrales nucléaires françaises, devant une assemblée de patrons motivés par entres autres la fin des subventions sur les énergies renouvelables (^^et oui! qu’ils nous font chier ces pauvres à vouloir sauver la planète^^).

Encore vous me direz, un type de droite, rien d’étonnant la dedans après tout.. Passons.

Mais là, qui voit on partout à la une depuis début mars? Notre fraichement nommée du dernier feuilleton gouvernemental Madame (mademoiselle? on ne sait plus trop du coup..) Ministre de l’écologie Royale, elle aussi sur un retour post-drame-politico-familial sous fond de tromperie d’artiste engagée PS. Ce n’est plus pour la démocratie participative comme à la grande époque de sa présidentielle perdue, mais pour prôner, pour ses premiers pas en tant que Ministre écologique un prolongement de 10 ans de la durée de vie des centrales nucléaires françaises – tout un symbole!

     Mais pourquoi donc l’écolo en chef porte-t-elle ça? C’est Delphine Batho qui doit se retourner dans sa… « qui ça? » Oui bon peu importe. Peut-être serait-ce une vengeance personnelle de Hollande contre Nicolas Hulot qui a refusé ledit poste (beau geste d’incorruptibilité pour le coup, c’est rare, ça se souligne!)? Qu’il ferait exécuter par son ex.. c’est beau le pouvoir!

    Pourtant il a réussi à acheter pour pas cher Cosse, Pompili, et Placé, les trois traîtres à l’écologie selon leurs anciens camarades (encore des exs (sic)), qui étaient environ 4 000 il y a un an! Ça ne m’étonnerait pas qu’aujourd’hui ils ne soient plus qu’une centaine dans ce grand parti écologiste national.. Oui, tant d’importance pour ça..c’est quand même dramatique. Pleins d’associations qui luttent au quotidien réellement, de mouvements en tous genres, disposent d’une base bien plus importante (aller au choix, les Restos du cœur, à coté c’est du lourd avec leurs 69 000 bénévoles actifs pour la cause, sans compter les dons, un travail altruiste quotidien massif et efficace, de fourmis et sans contrepartie personnelle, de quoi faire pâlir toutes les organisations politiques moyennes! On comprend pourquoi Colluche s’était présenté, et pourquoi peut-être on l’aurait vraiment fait disparaître.. -complotiste!- Malin l’Artiste!). C’est un scandale tout de même de ne pas mettre en avant toutes ces forces qui œuvrent réellement pour le plus grand nombre et contre les inégalités,  et de faire à coté de ça entrer ces gens là dans un gouvernement et leur donner autant l’accès aux médias, ces 3 écolos rigolos ne représentent personne!! Aïe! Je me demande bien d’ailleurs comment ils peuvent se regarder encore en face après les déclarations de Royale.. ça pique pour le trio ex-écolo-parigo.. snif snif ça va me faire pleurer éhé^^

Je précise que c’est leur modèle, leur politique et leurs actions qui ne sont pas adaptées.. Je prône une réelle politique écologique globale qui doit être imbriquée impérativement dans tous les chantiers politiques! Et pour moi ceci est incompatible avec le système actuel qui permet aux multinationales qui se moquent de l’écologie de participer par l’intermédiaire des lobbys à l’élaboration des lois. Et ce n’est pas que pour l’écologie d’ailleurs.

     Ensuite, revenons au nucléaire encore.. Je me demande si un de ces lobbyistes ou politiques envoies ses bambins à l’école à Fessenheim ou Tricastin par exemple, par conviction politique.. Parce que si les centrales ont une date de péremption, comme sur nos yaourts, ce n’est pas non plus par hasard. Nous savons bien que la grande distribution nous arnaque sur ces dates de péremption, en fait sur celles où c’est marqué « de préférence »surtout, mais là, c’est légèrement différent!

       De toutes façons, des gens font les courses et la cuisine pour ces politiques, alors la date de péremption chez eux, c’est une chose lointaine!

     Certaines centrales ont déjà de nombreuses fois fuies par exemple. Les risques sont multiples (fuite, attentat, séisme, problèmes liés à la gestion des déchets…). Prendre la décision du prolongement de 10 ans, c’est faire un pari risqué sur la tête du peuple et des générations futures. Et, c’est ne pas avoir l’ambition réelle de mettre la France dans la transition énergétique. Et d’ailleurs pourquoi choisir 10 ans? C’est long, pourquoi pas 5, ou 1 an? C’est le temps qu’il nous faudrait pour démanteler tout ça. 10 ans ça signifie que dans 20 ans, on y est encore! C’est une magnifique victoire du lobby nucléaire, je l’admet, c’est puissant.

   Imaginez-nous organisés en lobby obtenant 10 ans de non-paiement de la Dette!

« enfoiré d’idéaliste entends-je dans l’assemblée »

      Mais bon, gardons les pieds sur terre, et attendons patiemment le drame, à force de crier gare, de jouer avec le feu le nucléaire, ça va bien finir par arriver.. j’espère que vous avez de l’iode, car il n’y en aura pas pour tout le monde. Royale doit en avoir un peu sous le coude en cas.. Allez tenez, un peu d’histoire du pourquoi et surtout dans quelles conditions ce laissé-allé nucléaire est arrivé en France, ça ne vous rassurera pas du tout, mais, lisez ça!

    Allez, que diraient les conspirationnistes? Royale possède des actions dans une société pharmaceutique qui produit et vends de l’iode? C’est une annonce pour que les gens en achètent, puis dans 1 mois, elle annule tout! Un peu à la Roselyne Bachelot à l’envers quoi! 😉

     Mais la question qui me turlupine par dessus tout, c’est pourquoi à cet instant précis on nous bassine avec le nucléaire et accessoirement avec l’islamisme et l’élection américaine, en fond constant. Non pas que ce n’est pas important, mais vous savez, je me pose toujours la question du timing des annonces gouvernementales. Et, là des forces se mettent en place contre la loi de réforme destruction du droit du travail.

    Et en effet, celle-ci tombe particulièrement à pic! Nous sommes à l’aune de plusieurs manifestations nationales générales, la première de Hollande Président a eu une le 9 mars et fut un succès avec 500000 personnes, étudiants et travailleurs – j’en profite pour vous motiver car s’il y a bien une fois où il faut manifester, c’est maintenant, il faut y aller, et j’espère que tous les travailleurs iront, mêmes les indépendants, les agriculteurs.. Ils remettent en cause tout notre modèle social, tout ce que nous et surtout nos aïeux, plus motivés que nous à défendre un semblant d’idéal de vie libre,  avions réussi à obtenir (uniquement par la force du plus grand nombre, la seule qui fait trembler un gouvernement) en terme de droits à des conditions de travail un poil dignes, depuis 1936 et le Front populaire.. Et c’est loin d’être parfait.) D’ailleurs, un petit clin d’œil malin à ce gouvernement qui passe son temps à vouloir détruire les acquis et droits sociaux, au moins pendant ce temps là nous ne sommes pas en train d’en réclamer plus! (C’est comme le fait de maintenir un taux de chômage minimum afin que les demandeurs d’emploi n’aillent pas réclamer un salaire plus important ou refuser un poste merdique, pratique.) L’U.E et Merkel disent merci et applaudissent! Et oui, qui sait mieux qu’un politicien que pour régner, il faut diviser? Un autre politicien. C’est exactement ce que fait Hollande pour détourner ces motivés de gauchistes de la Grève Générale sous état d’urgence qui risquerait de faire mauvaise image, et surtout de mettre un frontal à ce gouvernement qui a renié depuis le départ toutes ses promesses et tout ce qui restait de presque bon dans le socialisme.. Je ne refais pas le tableau intégral (liberté abandonné pour la sécurité, Macron le Ministre de l’économie issu directement de chez les Rothschild, déchéance de nationalité,  syndicalistes emprisonnés, écologistes assignés à résidence, droitisation tout azimut, et j’en passe…), le PS est de droite, et au moins, ça clarifie les lignes de bataille politique. Pour ceux qui doutaient encore, de Mitterrand en 1983 à Hollande c’est la droite qui est au pouvoir, celle qui soutient le néo-libéralisme, qui ne défend plus nos emploies, mais le haut patronat, qui a voté pour cette Europe néfaste telle qu’elle est avec la droite, celle plus sécuritaire que libertaire. Cela se droitise encore (preuve en est l’installation infinie de l’Etat d’urgence) et ça ne semble pas prêt de s’arrêter.

Allez, mon cerveau boue, j’éteins tout, la suite au prochain épisode.. Allez manifester!

Pour nos droits, parce qu’ils nous les prennent! A bon entendeur.

L’apothéose de l’artiste de rue, être démasqué par un profilage géographique ou avoir sa propre jurisprudence (Banksy et Azile)

    En ce moment le monde du street art fait parler de lui, d’abord par la révélation de l’identité de Banksy, qui pourtant a toujours souhaité conserver un anonymat complet.

En effet, il est démasqué par une étude de « scientifiques » plus que contestable, car elle utilise le profilage géographique, d’habitude utilisé pour des crimes commis par des terroristes, violeurs, tueurs en série et jamais pour des délits mineurs. Ceci laisse présager le pire quand à la généralisation future de cette méthode pour tous types de délits par les forces de sécurité et de police (questionnement éthique et moral, utilisation croissantes de données collectées..). La faille de la technique est le fait qu’elle donne des probabilités: il serait possible que si vous habitez au mauvais endroit au mauvais moment, et que vous vous rendez sur les mêmes lieux qu’un suspect, vous pourriez être vous même suspecté.. Bref, à suivre..

    Je souhaite évoquer ensuite un autre utilisateur de bombes de peinture magiques qui bouscule le monde, enfin surtout celui de la RATP et du droit..

    Le célèbre grapheur-tagueur Azyle expert de la technique de la « punition » qui fait à nouveau parler de lui. Il va être jugé pour dégradations. Il assume ses actes mais remet en cause le montant du coût de la remise en état des vitres entre autres. Ce qui ferait baisser son amande de façon importante si la justice lui donne raison (verdict le 4 mai). Il a lui même testé le procédé de nettoyage utilisé par la RATP (même produit, temps chronométré,..) et s’est aperçu que le temps d’effacement était bien inférieur à celui annoncé. La RATP aurait elle menti sur le coût et le temps consacré à ces remises en état? Tous les précédents condamnés auraient-t-ils été surfacturés? Si ceci s’avère réel, une jurisprudence Azyle pourrait être créée dans notre droit. Ainsi, uniquement le coût réel et non celui qui serait majoré injustement et aléatoirement pourrait être réclamé par la RATP, ou la SNCF dans tout futur procès lié à des Tags ou Graffs.

    Attendons et espérons que la justice, soit, comme son nom l’indique, juste.

http://www.lemonde.fr/arts/article/2015/10/07/proces-azyle-face-a-la-ratp-le-tagueur-veut-retablir-le-juste-prix_4784114_1655012.html

Scandalisé! Jusqu’où ira le socialisme de Hollande?!

La honte, rien de plus à ajouter. La France justifie devant la justice le contrôle au faciès! Hollande ne s’arrête pas à Valls le sarkozyste, à la déchéance de nationalité et à l’Etat d’urgence, il poursuit sans complexe sa droitisation. Jusqu’où? là est la question.. https://www.mediapart.fr/journal/france/250216/l-etat-justifie-les-controles-au-facies

Navigation des articles